Notre commerce équitable en Inde

Notre commerce équitable en Inde

Pourquoi avoir choisi ce pays

Si vous êtes amateur d’Histoire, vous savez peut être que l’Inde est reconnu pour la qualité de son coton depuis l’Antiquité. En effet, il est doux, brillant et léger comme l’air. Ses premières cultures remontent à 5000 ans. Hérodote en était admiratif : “Une plante qui produit, au lieu de fruits, de la laine plus belle et plus douce que celle des moutons”. Ce sont d’ailleurs les Grecs, emmenés par Alexandre le Grand, qui le rapportèrent en Europe. Sachant tout ceci, nous avons naturellement pensé à l’Inde pour créer une collection de superbes maillots en crochet.

Notre production de maillots de bain crochet, faits main en Inde.

Toutefois, les ateliers de confection, et l’Inde ne fait pas exception, refusent souvent de fabriquer des vêtements en crochet. La raison ? Ce doit être fait à la main et, par conséquent, cela prend trop de temps et cela coûte trop cher. Mais à force de recherche, nous avons fini par rencontrer le directeur d’un atelier de Calcutta, qui, conquis par notre projet, nous a proposé de faire un essai en faisant appel à une communauté vivant à la campagne. Et quand il nous a dit “à la campagne”, il ne plaisantait pas.

Un village perdu

En effet, il s’agit d’une localité installée au cœur de la réserve naturelle des Sundarbans. Pour s’y rendre, on ne peut se fier au GPS qui jette l’éponge.

Nous commençons donc par rouler plein sud jusqu’à ce qu’il n’y ait… plus de route du tout. Nous arrivons alors dans la réserve naturelle, et nous prenons place dans une barque. Dépaysement garanti !… Après avoir serpenté sur des kilomètres dans la mangrove, nous arrivons enfin au voyage ; un périple qui nous aura demandé une journée entière de route.

Notre commerce équitable de maillots crochet en Inde

Aider les Indiennes à gagner en indépendance

Les populations qui vivent dans la réserve des Sundarbans sont très pauvres. Les maisons sont faites d’argile et de bois. C’est dans cet endroit perdu, que des femmes de village vont fabriquer nos maillots. Mais celles-ci ne sont hélas pas indépendantes.

Comme beaucoup d’entre elles en Inde, les femmes sont soumises à leur mari. La plupart sont mariées de force et cantonnées aux tâches domestiques. Et parce qu’elles ne maîtrisent pas non plus les finances du foyer, nous avons d’emblée souhaité les rémunérer directement de la main à la main.

Crocheter, un travail méticuleux

Des femmes de village en Inde en train de crocheter nos maillots.

Pour qu’un maillot en crochet soit réussi, les mailles doivent être régulières et soumis à la bonne tension. Aussi, chaque artisane doit rester concentrée du début à la fin. Comptez jusqu’à 2 jours de travail pour réaliser un bikini.

La qualité est assurée par un maître patronneur, qui fait partie de la communauté du village. Ce “référent ” est l’intermédiaire entre l’atelier de Calcutta et les artisanes. Il encadre ces dernières pendant les séances de crochetage.

Avant d’arriver à un résultat satisfaisant, nous avons essuyé de nombreux échecs. Il a d’abord fallu trouver le bon coton. Le premier que nous avons utilisé était trop rigide et rugueux.

Ensuite, nous avons formé les femmes du village. La principale difficulté a été d’obtenir une “main” homogène. En effet, les points qui constituent nos maillots ne doivent être ni trop serrés (le maillot serait trop lourd), ni trop lâches (le maillot deviendrait transparent).

Et parce que ce sont des crochets indiens, nous avons ajouté des mandalas, un symbole hindouiste d’harmonie de l’Inde ancienne, pour sublimer nos bikinis.

Enfin, le dernier défi a été de trouver l’élasticité parfaite. En effet, pour qu’un maillot en crochet reste bien en place, il doit intégrer des élastiques que nous glissons à l’intérieur des mailles. Là encore, il a fallu essuyer plusieurs revers avant de trouver les bons élastiques.

Image

L’aboutissement de 3 années de travail

Le premier prototype crocheté par les Indiens.
Notre tout premier prototype abouti.

Au final, nous avons créé une filière en partant de zéro, et nous en sommes très fiers. Nos bikinis se distinguent par la qualité de leur coton et par leur créativité.

Un style extraordinaire

En résumé, nos crochets indiens, c’est…

Un style incomparable

Nos maillots en crochet ajourés ne peuvent être imités avec des tissus synthétiques. De quoi constituer un look unique.

Une collection authentique

Nos artisans indiens ont développé leur propre style. Il reflète leur culture, comme les mandalas, un symbole ancestral de l’hindouisme.

Une production artisanale

Fait à la main, nos maillots en crochet demandent du temps et de la rigueur. Cela en fait un produit rare.

Vous pouvez aussi voir l’ensemble de nos maillots de bain en crochet.